La Barbade

La Barbade, minuscule île de 430 km carrés, est un doux mélange d’Occident, d’Afrique et des Caraïbes; l’infrastructure des pays développés combinée à la chaleur, l’humanité, et la flexibilité des pays du Sud.

Bastion militaire de l’Empire britannique pendant plus de 350 ans, la Barbade est la plus « British » des îles des Caraïbes. Son destin a été façonné par Oliver Cromwell, Lord Nelson, la Reine Victoria, la Reine Elisabeth. L’empreinte britannique est aujourd’hui encore bien visible dans les différentes institutions du Commonwealth dont la Barbade fait partie ainsi que dans le système éducatif hérité du système anglais. Et même si les « Bajans », les habitant de l’île, ont développé un dialecte local dérivé de l’anglais, en bons Sujets de sa Majesté ils veillent à cultiver « l’anglais de la Reine » qui est la langue officielle unique du pays et qui est d’ailleurs bien plus châtiée que dans de nombreux pays anglophones.

Aujourd’hui, dans cet ancien « Joyau de l’Empire britannique », tous les clichés sont réalité: les plages de sable fin, les cocotiers, la mer turquoise, les tortues de mer, le rhum au coucher du soleil, les fêtes sur la plage, le reggae, les bus avec la musique à fond la caisse, le Carnaval, Rihanna… On y trouve aussi des plages désertes, une côte sauvage, des collines verdoyantes, des forêts luxuriantes, des fleurs tropicales, des falaises qui tombent dans l’océan…
Mais au-delà de la carte postale, la Barbade porte en elle l’histoire de l’esclavage, du racisme, de la lutte pour la décolonisation, du douloureux chemin vers l’indépendance et la construction patiente d’une nation. Le destin de la majorité des îles de Caraïbes, mais qui n’ont pas pas toutes connu le même succès.

Face à ce passé bien lourd, les « Bajan » ont une attitude très philosophique. Ils reconnaissent que la colonisation et l’esclavage ont façonné leur identité, aussi ne renient-ils pas cet héritage que leurs ancêtres leur ont légué. Ils sont toutefois soucieux d’y ajouter leur propre culture qui s’exprime librement depuis l’indépendance en 1965 et sont ainsi très fiers de ce qu’ils sont aujourd’hui.

C’est cette fierté et leur amour de leur île que vous percevrez partout, car les Barbadéens sont toujours désireux de montrer aux visiteurs la meilleure face de leur île. Ils vous aborderont pour faire la conversation sans vous harceler et seront toujours disposés à vousdonner des conseils et tuyaux sur leur île à laquelle ils sont très attachés. Quant aux touristes, ils semblent être contaminés par l’approche amicale des Bajans et eux aussi viendront vers vous pour échanger leurs impressions, demander un conseil ou en donner.

L’anglais étant la seule langue parlée sur l’île, la Barbade attire principalement des visiteurs anglophones des Caraïbes ainsi que des Canadiens et des Anglais. Vous serez donc exposés à un large éventail d’accents anglais. Un séjour linguistique à la Barbade, c’est la certitude de pratiquer l’anglais en permanence tout en passant des vacances inoubliables.

Pour tout savoir sur la Barbade, consultez le site local www.labarbade.com

Le climat

La Barbade jouit d'un climat typiquement tropical, avec une saison sèche de novembre à mai et la saison des pluies entre juin et octobre. L'ensoleillement est très important et les températures varient entre 25°C et 31°C. L'été est chaud et humide mais la brise tempère la chaleur. La mer est propice à la baignade toute l'année (de  26°C à  29°C)

Bien que les cyclones soient fréquents dans la région entre août et octobre, la Barbade est généralement épargnée car plus à l'Est que les autres îles des Caraïbes. 

© 2018 Ocean Inspiration SàRL. All Rights Reserved. Designed by P. Scheuerer